Le déconfinement est amorcé, mais le contexte actuel impose encore le respect de plusieurs règles, notamment dans toutes les étapes qui peuvent ponctuer un projet immobilier. États des lieux, déménagements : prenez connaissance des nouvelles dispositions.

Les états des lieux d’entrée et de sortie

En ce qui concerne les états des lieux :
  • Lorsqu’il s’agit d’un état des lieux de sortie, le locataire doit réaliser un nettoyage approfondi du logement mais n’est absolument pas tenu de le désinfecter avec une méthode particulière. Les clés doivent cependant être remises dans un sachet plastique, et il est préconisé de ne réaliser l’état des lieux de sortie que 48h minimum après la sortie du locataire du logement.
  • Lorsqu’il s’agit d’un état des lieux d’entrée, il est recommandé que celui-ci ait lieu au minimum 48h après la sortie du locataire précédent pour écarter tout risque éventuel de transmission du virus. Chaque partie (propriétaire ou mandataire et locataire) doit se munir de son propre stylo pour signer les documents relatifs à l’état des lieux et à la conclusion du bail.

Les déménagements : une attestation ou non en fonction de la distance

 
Les déménagements sont désormais possibles sans attestation lorsque le nouveau logement se situe à moins de 100 km de l’ancien. Si la distance qui sépare les deux logements est supérieure à 100 km, l’attestation de déplacement est toujours requise si le déménagement ne peut être reporté. L’idéal reste de contacter la gendarmerie ou la police pour signaler le déménagement et savoir s’il existe des restrictions locales spécifiques. En revanche, il est possible d’effectuer son déménagement avec l’aide de l’entourage si le nombre total des personnes concernées n’est pas supérieur à 10, et avec l’aide de professionnels si cela est prévu. Là encore, le port du masque peut être requis, et l’utilisation de son propre stylo pour la signature des documents est également préconisé.